NOS VOILIERS

Le Martin 16

Le Martin 16, conçu et fabriqué au Canada, est un bateau qui permet aux adultes et aux enfants, ayant une déficience physique ou sensorielle, de quitter leur fauteuil roulant ou autre aide à la mobilité et de faire de la voile!  Même les personnes ayant des faiblesses aux bras ou ne pouvant se servir de leurs bras peuvent faire de la voile de façon autonome en utilisant une technologie motorisée.

Comme son nom l'indique, le Martin 16 a une longueur de 16 pieds qui est celle de beaucoup de petits voiliers.  Mais contrairement aux autres bateaux, il a été spécialement conçu pour les navigateurs avec déficiences physiques.

Tout d'abord le bateau est très sécuritaire.  Un bulbe de plomb pesant 150 kg (330 lbs) est fixé au bas de la quille du bateau ce qui le rend impossible à chavirer (c.-à.-d. verser ou se retourner).  L'intérieur de la coque contient de l'isolant de styromousse rendant le bateau insubmersible, même s'il est entièrement immergé.

Un siège multi-ajustable est prévu pour accommoder le marin, quels que soient les besoins posturaux.  Le siège est placé au centre du bateau, au fond du cockpit; il s'agit de la position la plus stable pour que le marin n'ait pas à se déplacer d'un côté à l'autre du bateau, comme il faut le faire sur les voiliers standards. 

Une fois confortablement assis, le marin a à la portée des mains une barre de gouverne (joystick) pour contrôler la direction du voilier ainsi que les écoutes nécessaires pour ajuster les voiles de sorte qu'il est possible de naviguer de façon autonome sans changer de position. Un deuxième siège se trouve derrière le marin pour l'instructeur ou le compagnon.

Pour les personnes dont les bras sont plus faibles, on peut équiper le bateau d'un joystick semblable à celui qu'on retrouve sur un fauteuil roulant motorisé.... et, pour les personnes qui ne peuvent pas bouger du tout les bras, on peut doter le bateau d'un système qui s'appelle "sip n' puff"; leur permettant de faire de la voile en utilisant leur souffle.   Même les personnes sous respirateur peuvent naviguer sur le Martin 16 de façon autonome!

Le Martin 16 est fréquemment utilisé dans les programmes de voile adaptée, partout dans le monde, que ce soit la voile récréative, de la course ou des programmes d'apprentissage de la voile.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site:  martin16.com  (en anglais seulement)

Le 2.4

Le 2.4mR est un bateau de navigation en solitaire.  Le barreur reste toujours assis,  à proximité du centre de gravité. Le gouvernail peut être actionné avec les mains ou les pieds, au moyen de pédales. Toutes les manœuvres sont ramenées à portée de main du barreur.  La conception de ce  bateau fait en sorte que les personnes à mobilité réduite et les personnes sans déficiences peuvent compétitionner à part égal.

Cependant, le marin doit avoir de très bonnes connaissances de la navigation, du voilier et de ses commandes et être en mesure de naviguer seul en toute sécurité. La formation d’apprentissage à la voile est un prérequis à son usage.

 

Transferts : comment embarquer et débarquer du bateau ?

Certains de nos marins sont capables d'entrer et sortir du voilier sans aide ou peut-être avec un banc de transfert.  Pour les autres, on utilise un système de lève-personne. Sinon, nous avons un système de lève-personne électrique. Une toile est placée en dessous de la personne et les courroies sont attachées au lève-personne qui soulève le marin.  Le lève-personne est attaché à une potence qui pivote nous permettant de positionner le marin au-dessus du siège du voilier puis, le faire descendre pour l'asseoir. On refait les étapes à l'envers pour repositionner le marin dans son fauteuil roulant.  Ceci est une façon très sécuritaire de faire les transferts et ne requiert aucun effort physique.


 

Systèmes motorisés 

Rendre la voile accessible pour tous - Le système d’adaptation “Power Assist” Certains de nos marins n’ont ni la force ni l’habilité nécessaire au niveau des membres supérieurs.  Croyez le ou non, il est possible de modifier et d’adapter le Martin 16 encore davantage. Grâce à un système sophistiqué impressionnant appelé "sip n’ puff" (système selon lequel un marin peut diriger le bateau en aspirant et en soufflant dans deux pailles), même les personnes les plus lourdement handicapées, n’ayant aucun usage de leurs membres, peuvent manœuvrer l’embarcation à leur guise en utilisant leur souffle. En effet, cette technique permet au marin de diriger le bateau et de maîtriser les voiles comme bon lui semble.